[Guide] Au cœur de l’Ennéagramme Type 3 : Le compétiteur

ennéagramme type 3

Il est un véritable compétiteur qui qui finit tout ce qu’il entreprend !

En effet, les ennéagrammes types 3 sont susceptibles de valoriser la réussite et de vouloir être les meilleurs.

Par conséquent, l’efficacité, les résultats, la reconnaissance et l’image sont très importants pour eux. Les types 3 s’efforcent de réussir dans le domaine qu’ils ont choisi et ont tendance à être très flexibles et prêts à s’adapter pour atteindre leurs objectifs.

Au mieux de leur forme, les autres verront les ennéagrammes 3 comme des personnes travailleuses, respectueuses des principes et réceptives, offrant au monde les cadeaux de l’espoir et de l’intégrité.

Dans un état malsain, le besoin exagéré d’accomplissement du type 3 peut sembler insignifiant et inconstant. Cela découle d’un sentiment d’estime de soi qui repose sur ce que l’ennéagramme type 3 fait, plutôt que sur ce qu’il est.

Les types trois sont sûrs d’eux, séduisants et charmants.

Ambitieux, compétents et énergiques, ils peuvent aussi être soucieux de leur statut et très motivés par l’avancement. Ils sont diplomates et posés, mais peuvent aussi être trop préoccupés par leur image et ce que les autres pensent d’eux.

Ils ont généralement des problèmes de workaholisme et de compétitivité.
Ils donnent systématiquement le meilleur d’eux-mêmes : ils s’acceptent, sont authentiques, sont tout ce qu’ils semblent être, à savoir des modèles qui inspirent les autres.

Quelles sont les personnalités connues de type 3 ?

Vous devriez, en prenant l’ensemble de cette liste, comprendre plus clairement les fondements de l’ennéagramme type 3.

Voici la liste non exhaustive des personnalités publiques et personnages ennéagramme de type 3 (dont certaines ont atteintes le sommet de leur ennéagramme):

Bill Clinton, Deepak Chopra, Tony Robbins, Tiger Woods, Jamie Foxx, Will Smith

Quels sont les niveaux de développement positifs et négatifs de l’ennéagramme type 3 ?

l'ennéagramme type 3 est un véritable compétiteur

Plus hauts niveaux de développement des types 3

Niveau 1 (Au top de leur forme) : S’acceptant eux-mêmes, dirigés intérieurement et authentiques, tout ce qu’ils semblent être. Modestes et charitables, ils font preuve d’humour et d’une certaine plénitude de cœur. Ils sont réputés doux et bienveillant.

Niveau 2 : Sûres d’eux-mêmes, énergiques et compétents avec une haute estime de soi : Ils croient en eux-mêmes et en leur propre valeur. Adaptable, désirable, charmant et gracieux.

Niveau 3 : Ambitieux pour s’améliorer, pour être « le meilleur qu’ils peuvent être », ils deviennent souvent exceptionnels, un idéal humain, incarnant des qualités culturelles largement admirées. De plus, ils sont très efficaces : les autres sont motivés pour leur ressembler d’une manière positive.

Niveaux moyens de développement

Niveau 4 : Très préoccupé par ses performances, par le fait de bien faire son travail, par le fait de se pousser constamment à atteindre ses objectifs comme si sa valeur personnelle en dépendait, il est néanmoins terrifié par l’échec.
L’ennéagramme type 3 se compare aux autres en quête de statut et de succès. Ils devient un carriériste, un grimpeur social, investi dans l’exclusivité et le fait d’être le « meilleur ».

Niveau 5 : Les ennéagrammes types 3 deviennent conscients de leur image et se soucient beaucoup de la façon dont ils sont perçus. Ils commencent à s’organiser en fonction des attentes des autres et de ce qu’ils doivent faire pour réussir. Pragmatiques et efficaces, mais aussi prémédités, ils perdent le contact avec leurs propres sentiments sous une façade lisse. Des problèmes d’intimité, de crédibilité et d’hypocrisie apparaissent.

Niveau 6 : Ils veulent impressionner les autres par leur supériorité : se mettent constamment en valeur, se font passer pour meilleurs qu’ils ne le sont vraiment. Narcissique, avec des notions grandioses et exagérées d’eux-mêmes et de leurs talents. Il peut être exhibitionniste et séducteur, comme s’il disait « Regardez-moi ! ».
Juger l’arrogance et le mépris des autres est une défense contre le fait de se sentir jaloux de leur succès.

Niveaux Malsains/Toxiques de développement de l’ennéagramme 3

Niveau 7 : Craignant l’échec et l’humiliation, ils peuvent se montrer exploitants et opportunistes, convoiter le succès des autres et être prêts à faire « tout ce qu’il faut » pour préserver l’illusion de leur supériorité.

Niveau 8 : Sournois et trompeurs afin que leurs erreurs et leurs méfaits ne soient pas exposés. Indignes de confiance, trahissant ou sabotant malicieusement les gens pour triompher d’eux. Ils peuvent avoir une jalousie illusoire des autres.

Niveau 9 : Tempérament à devenir vindicatif, en essayant de ruiner le bonheur des autres. Implacable, obsédé par la destruction de tout ce qui lui rappelle ses propres défauts et échecs. Comportement psychopathique. Correspond généralement au trouble de la personnalité narcissique.

Quels sont les dons de l’ennéagramme de type 3 ?

ennéagramme 3

  • Son ambition : Les Trois sont ambitieux et ont la volonté et l’énergie de s’efforcer d’être les meilleurs dans tout ce qu’ils entreprennent. Ils croient en leur capacité à réussir.
  • Son efficacité : Le Trois débrouillard sait comment faire les choses de manière efficace et productive.
  • L’Adaptabilité : En plus d’être prêts à s’adapter pour atteindre leurs objectifs, les Trois sont capables de s’adapter habilement à des situations, des personnes ou des environnements différents.
  • Son dynamisme : La grande énergie et l’enthousiasme du Trois pour les projets lui permettent de faire avancer les choses et de pousser les autres à faire de même.
  • L’Orientation vers les résultats : se fixer des objectifs et s’appliquer à les atteindre est aussi naturel pour les types 3 que de respirer. Ils se concentrent avant tout sur le résultat final !

Son modèle d’action typique

En tant qu’individu « actif » et orienté vers un but, le type 3 se concentre sur la tâche à accomplir et travaille énergiquement pour atteindre ses objectifs.

Le Trois adaptatif est souvent appelé le « caméléon » car il change de personnalité et adapte son rôle, son comportement, sa communication et sa présentation au public qu’il cherche à impressionner.

La compétitivité de l’ennéagramme 3 sera mise en avant au travail et dans les activités de loisirs. Certains types 3 sont très attirés par les activités qui permettent la compétition et la réussite individuelles, tandis que les Trois plus sociaux sont attirés par les équipes gagnantes.

Dans un environnement d’équipe, les ennéagrammes types 3 peuvent être attirés par des rôles de leader et les autres les trouveront probablement très énergiques et confiants. Ils s’habillent pour réussir et s’assureront que leur apparence sert leurs objectifs, leurs ambitions et leur public.

Son mode de pensée typique

Les ennéagrammes 3 sont susceptibles d’être très doués pour présenter les erreurs et les échecs comme des « opportunités d’apprentissage », ce qui leur permet de passer rapidement à autre chose plutôt que de s’attarder dessus et de prendre les revers pour eux.

Ils trouvent facile de se connecter aux données qui soutiennent leur point de vue, tandis que les autres informations s’effacent rapidement.

En tant qu’individu intellectuellement calculateur, le type 3 concentre son énergie mentale sur ses objectifs et sur ce qu’il faut pour les atteindre. Leur processus de réflexion est probablement rapide, ce qui leur permet de s’adapter rapidement aux situations changeantes.

Les ennéagrammes de type 3 « évaluent » fréquemment ou lisent la situation pour s’assurer qu’ils agissent, s’engagent et communiquent d’une manière qui augmentera leurs chances de succès.

La compétitivité du Trois est liée à son habitude de se comparer mentalement aux autres, ce qui lui donne le sentiment d’être meilleur ou pire que les autres. Ils ont tendance à s’identifier excessivement à leur travail, qu’il s’agisse d’un travail d’entreprise, parental ou créatif, au point que ce qu’ils font définit leur identité.

Mode de fonctionnement émotionnel de l’ennéagramme 3

Ils sont clairement doués pour se détacher de leurs émotions, afin d’éviter que les sentiments ne fassent obstacle à la réussite.

Les ennéagrammes de type 3 préfèrent mettre les émotions de côté et n’ont que rarement le temps de réfléchir sur eux-mêmes ou de parler de leurs sentiments, en particulier ceux qui sont liés à l’anxiété, à la tristesse et à la peur.

Bien que les sentiments de tristesse et d’anxiété soient présents chez le type 3, il leur est plus facile de se connecter à la frustration et à la colère.
Les Trois ne sont pas disposés à risquer la bonne opinion des personnes influentes et donc, si les personnes impliquées sont la clé du succès, ils auront du mal à se connecter pleinement à ces frustrations.

Une grande partie du centre des sentiments du Trois se concentre sur la façon dont les autres personnes réagissent à son égard. Leur optimisme est projeté vers l’extérieur, mais à l’intérieur et les Trois peuvent se sentir plus méfiants que ce que leur comportement positif révèle aux autres.

L’image de confiance est très importante pour le type 3, qui veulent paraître confiants et masqueront les sentiments qui pourraient nuire à cette image. Les autres risquent donc de percevoir les Trois comme imperturbables, concentrés et même quelque peu sérieux. Sous une pression continue ou face à la possibilité d’un échec, ils sont cependant susceptibles de devenir plus irritables et plus vifs.

Quels sont les Comportements inconscients du type 3 ?

Le type 3 trouve qu’il est difficile de discuter de sujets négatifs et va souvent précipiter ou écarter ces conversations. Cela sera particulièrement vrai si la critique porte sur des erreurs et des lacunes.

Une forte orientation vers un objectif et une forte motivation peuvent amener les autres à percevoir le Trois comme impatient, pressé et dédaigneux et ce sont des comportements qui seront intensifiés s’il a affaire à des personnes qui semblent incompétentes et qui peuvent le faire « mal paraître ».

Sa confiance en lui peut être projetée comme une certitude. Alors que la certitude semble facilement être une bonne chose, elle peut sembler dédaigneuse des perspectives alternatives et ainsi tenir les gens à l’écart de la conversation. Elle peut diminuer également leur ouverture aux contributions, aux plans et aux objectifs du Trois.

Quelles sont les addictions fréquentes au niveau de cet ennéagramme ?

  • Sur-solliciter son corps pour avoir de la reconnaissance,
  • S’entraîner jusqu’à l’épuisement,
  • Pratiquer les régimes de type « famine »,
  • Le workaholisme (addiction au travail),
  • Consommation excessive de café, de stimulants, d’amphétamines, de cocaïne, de stéroïdes ou chirurgie excessive pour une amélioration esthétique.

Quels sont mes recommandations pour les personnes de type 3 ?

  • Pour votre véritable développement, il est essentiel d’être sincère: Soyez honnête avec vous-même et avec les autres sur vos sentiments et vos besoins réels. De même, résistez à la tentation d’impressionner les autres ou de gonfler votre importance.
    Vous impressionnerez plus profondément les gens en étant authentique qu’en vous vantant de vos succès ou en exagérant vos réalisations,
  • Développez la charité et la coopération dans vos relations: Vous pouvez y parvenir en prenant le temps de faire une pause dans une journée chargée pour vous rapprocher d’une personne qui vous est chère. Rien de spectaculaire n’est requis, simplement quelques moments d’appréciation tranquille.
    En agissant ainsi, vous deviendrez une personne plus aimante, un ami plus fidèle et un individu beaucoup plus désirable. Vous vous sentirez mieux dans votre peau,
  • Faites des pauses et des break: Vous pouvez vous épuiser et épuiser les autres en poursuivant sans relâche vos objectifs. L’ambition et l’épanouissement personnel sont de bonnes qualités, mais tempérez-les par des périodes de repos au cours desquelles vous vous reconnectez plus profondément avec vous-même.
    Parfois, il suffit de prendre trois à cinq respirations profondes pour recharger votre batterie et améliorer vos perspectives,
  • Développez votre conscience sociale: De nombreux types 3 ont énormément progressé en s’impliquant dans des projets qui n’avaient rien à voir avec leur propre avancement personnel. Travailler en coopération avec d’autres pour atteindre des objectifs qui transcendent l’intérêt personnel est un moyen puissant de trouver sa véritable valeur et son identité,
  • Dans leur désir d’être acceptés par les autres, certains ennéagrammes de type 3 moyens s’adaptent tellement aux attentes des autres qu’ils perdent le contact avec ce qu’ils ressentent vraiment dans la situation.
    Développez-vous en résistant à faire ce qui est acceptable juste pour être accepté. Il est impératif que vous preniez le temps de découvrir vos propres valeurs fondamentales.

Conclusion

J’espère sincèrement que ce guide de l’ennéagramme type 3 a pu vous être utile et vous a permis de cerner cette typologie de personnalité !
N’hésitez surtout pas à consulter nos autres articles concernant les ennéagrammes et à poser vos questions dans les commentaires.

à très bientôt,

Henri Hélias