Hausse de l’Angoisse : Quel est le Rôle de l’Alimentation ?

par

Bonjour et bienvenue sur le blog !
Pour ceux qui me connaissent et pas, j’ ai subi pendant des années le stress et l’anxiété avec plusieurs épisodes de troubles anxieux généralisés (il y de ça plus de 3 ans).

j’ai mis du temps à me reconstruire, et aujourd’hui ma vie à changé.

Mon but c’est de vous aider, d’ailleurs cet article est là pour cette raison ! j’ai donc décidé d’aborder les 3 aliments à éviter pour éviter au maximum une hausse de l’angoisse.

Mais avant cela, j’aimerais vous parler du régime alimentaire idéal pour une personne souffrant d’angoisse, car c’est une question que les gens me posent souvent ou qu’ils se posent sur les forums.

c’est parti 😉

Quelle est l’alimentation conseillée contre une hausse de l’angoisse ?

Le régime alimentaire idéal pour se remettre d’une peur relative à l’angoisse sous toutes ses formes, est forcément un régime à faible indice glycémique.

Cela signifie essentiellement un régime qui maintient votre taux de glycémie constant tout au long de la journée.

La raison est simple : les symptômes de panique et d’angoisse peuvent souvent être très similaires aux symptômes d’un faible taux de sucre dans le sang.

Si votre taux de sucre dans le sang fluctue trop, votre corps finit par libérer plus d’adrénaline dans votre système, ce qui vous rend plus nerveux.

Souvent, la première crise d’angoisse d’une personne peut être provoquée par une chute soudaine du taux de sucre dans le sang, par exemple après une nuit passée à boire ou à manger de façon excessive.

Cette première crise d’angoisse déclenche une véritable terreur et la personne se retrouve prise dans le cercle vicieux de la peur et du stress.

Or, comme les aliments à faible indice glycémique mettent plus de temps à être digérés, ils peuvent maintenir le taux de sucre dans le sang (glucose) à un niveau relativement constant tout au long de la journée.

Il faut savoir qu’il existe aujourd’hui une tonne d’informations sur le régime à faible indice glycémique.

Néanmoins, je ne recommande pas aux personnes que j’accompagne de trop modifier leur régime alimentaire, car il représente un effort trop important et ne serait pas soutenu par la majorité des gens.

Ce que je recommande donc maintenant, c’est d’éliminer les pires contrevenants de votre régime. Cela peut être suffisant pour avoir un impact bénéfique.

Voici ce qu’il faut absolument faire pour accélérer votre rétablissement.

Quels sont les Aliments à éviter absolument ?

Comment la Caféine agit sur vos sentiments de frayeur ?

Le café peut aggraver les symptômes de l'anxiété

Numéro 1 des aliments qui provoquent une hausse de l’angoisse, Il existe factuellement un lien entre la consommation de caféine et la santé mentale.

En effet, l’Association psychiatrique américaine énumère actuellement quatre troubles liés à la caféine :

  • L’intoxication à la caféine,
  • Le retrait de la caféine,
  • Trouble non spécifié lié à la caféine,
  • D’autres troubles induits par la caféine (troubles de l’anxiété, troubles du sommeil).

De plus, une étude réalisée en 2008 par Sergi Ferré a montré comment la caféine permettait d’augmenter la vigilance en bloquant une substance chimique du cerveau (l’adénosine), rendant les individus fatigués.

Cela va également déclencher la libération d’adrénaline, connue pour augmenter l’énergie.

Dans le cas ou la quantité de caféine est suffisamment élevée, ces effets sont plus forts, entrainant une anxiété induite par la caféine.

Bien que la caféine présente des avantages sur le plan mental, on sait que des doses élevées provoquent des symptômes de panique, et les personnes souffrant d’anxiété sociale y sont particulièrement sensibles.

Une consommation excessive de caféine peut entraîner des symptômes similaires à ceux des troubles psychiatriques, notamment des troubles du sommeil et de l’anxiété, une hostilité croissante et des symptômes psychotiques.

Enfin, selon l’école de médecine de Harvard, la consommation de caféine peut imiter les symptômes d‘alerte.

Les symptômes induits par la caféine qui peuvent refléter l’angoisse et l’alerte sont les suivants :

  • La nervosité,
  • L’agitation,
  • Des troubles du sommeil,
  • Rythme cardiaque rapide,
  • Les problèmes gastro-intestinaux.

Vous l’aurez compris : autant que possible, il est recommandé d’éviter la caféine.

Comment l’Alcool contribue à vos tourments

L'alcool agit comme un anxiogène et provoque les symptômes de l'anxiété

Numéro 2 des aliments ou plutôt « boissons » qui provoquent de l’appréhension, l’alcool modifie les niveaux de sérotonine et d’autres neurotransmetteurs dans le cerveau, ce qui peut aggraver le désespoir ressenti.

L’anxiété provoquée par l’alcool peut durer plusieurs heures, voire une journée entière après avoir bu.

Mal de ce siècle, l’utilisation de l’alcool pour faire face à la phobie sociale est extrêmement dangereux.

Avec l’anxiété sociale, Il est courant pour les personnes souffrantes boivent de l’alcool pour faire face aux interactions éventuelles. Cela peut entraîner une dépendance à l’alcool pendant la socialisation, ce qui peut aggrave par la force des choses les différents symptômes.

Environ 20 % des personnes atteintes de troubles d’anxiété sociale souffrent également d’une dépendance à l’alcool.

Outre le fait qu’elles ont besoin d’alcool pour se sentir à l’aise lors de leurs relations sociales, d’autres signes de dépendance sont également présents :

  • Besoin d’un verre pour démarrer le matin,
  • Boire de l’alcool au moins quatre jours par semaine,
  • Exiger un verre à chaque réunion,
  • Une incapacité à arrêter de boire.

La surconsommation d’alcool peut également entraîner une gueule de bois, qui va provoquer des symptômes rendant plus encore plus anxieux qu’auparavant:

  • Des maux de tête,
  • Vertiges,
  • Nausées,
  • Déshydratation,
  • L’hypoglycémie (taux de sucre dans le sang).

Quel sont les effets néfastes du Sucre sur votre mental?

Le sucre contribue fortement à provoquer les symptômes de l'anxiété

En numéro 3 des aliments qui provoquent l’anxiété et une hausse de l’angoisse, je vais aborder plutôt ici d’un effet collatéral.

Le régime alimentaire standard, qui est constitué de sucre et de graisse, ne provoque pas nécessairement des symptômes de frayeur et de détresse, mais il semble « aggraver » les symptômes d’anxiété et nuire à la capacité de l’organisme à faire face au stress.

En effet, les personnes souffrant de crises de panique seront hyper-alertées aux signes de danger imminent.
Ainsi, le sucre pourra provoquer une vision trouble, des difficultés de réflexion et une fatigue intense.
Ces effets pourront tous être interprétés comme des signes d’une crise de panique, augmentant ainsi l’inquiétude et la peur.

Une hyperglycémie et un accident subséquent peuvent provoquer des tremblements et des tensions, ce qui peut aggraver l’angoisse encore plus…

D’ailleurs, des recherches ont établi une corrélation entre la consommation de sucre et l’anxiété.
Dans une étude de 2009, les rats nourris au saccharose en lieu et place du miel habituel, étaient plus susceptibles aux symptômes d’une crainte excessive.

Bien que les changements alimentaires ne puissent pas guérir l’anxiété à eux seuls, ils peuvent minimiser les symptômes, stimuler l’énergie et améliorer la capacité du corps à faire face au stress.

Pour aller plus loin vers votre guérison, vous pouvez, si vous le souhaitez, consulter la page de mes accompagnements adaptés.

A bientôt,

Henri Hélias.

starter pack anti stress

Recevez gratuitement la vidéo où je vous révèle le secret qui vous permettra de vaincre définitivement vos symptômes

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

à propos

 

Bonjour, c’est Henri, je suis Coach Comportementaliste NACBT et je vous souhaite la bienvenue sur mon blog.

Anciennement atteint de troubles d’anxiété, je vous aide avec mon expérience, mes outils et mes conseils.

Pour en apprendre plus sur moi cliquez ICI

Pour accéder directement à la chaîne YouTube cliquez ICI