Pourquoi le STRESS vous fait MAL au Cœur ?

Pourquoi le STRESS vous fait MAL au Cœur ?

mal au cœur, stress, crainte et frayeur.

Si vous lisez cet article, il est probable que vous subissiez actuellement une crainte excessive, une frayeur notable ou un épuisement psychologique lié au stress.

Qu’il s’agisse d’une facture inattendue ou d’un délai serré au travail, le stress semble aujourd’hui faire partie de la vie.

Bien que vous ne puissiez pas échapper aux nombreux stress de la vie, la quantité d’abattement que vous endurez et la façon dont vous y réagissez peuvent affecter votre santé, et plus particulièrement votre santé cardiaque.

Les maladies cardiaques provoquent chaque année la mort de 140 000 personnes et plus de 4 millions de Français sont traités chaque année pour des maladies cardio-neurvasculaires.

Il est donc capital que vous compreniez comment le stress affecte votre cœur et ce que vous pouvez faire pour y remédier.

Les répercutions hormonale


D’un point de vue biologique, le stress, qu’il soit réel ou perçu, entraîne une réaction de lutte ou de fuite de la part de votre organisme.

Le but de la réaction de stress qui provoque la peur, est de vous sauver d’un danger, comme l’attaque d’un animal sauvage.
Lorsque votre corps ressent du stress, il libère des hormones, à savoir du cortisol et de l’adrénaline, qui augmentent votre rythme cardiaque et votre réactivité afin que vous puissiez vous protéger de la situation dangereuse.

Malheureusement, votre corps n’a pas évolué pour faire la différence entre le stress lié à une situation de vie ou de mort et le stress lié à la pression sociale (par exemple).

Si vous êtes constamment stressé par le travail ou vos responsabilités à la maison, votre corps peut se trouver dans un état chronique de lutte ou de fuite, ce qui signifie que votre rythme cardiaque peut s’accélérer pendant des jours et votre frayeur augmenter quotidiennement.

Quelle est l’impact psychologique et physique du stress sur le cœur ?

le stress et la tension peuvent provoquer des douleurs au coeur.


Le stress chronique est éprouvant pour votre cœur.

L’augmentation constante de votre rythme cardiaque due à cette affliction écrasante, peut accroître votre risque de mort prématurée.
Outre le rythme cardiaque, le stress chronique augmente également la pression artérielle, ce qui accroît le risque de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral.

Sachez qu’il n’y a pas que le stress qui est mauvais pour le cœur.

Vous pouvez également adopter des habitudes malsaines pour vous aider à faire face à la situation, ce qui peut aggraver les effets sur la santé de votre cœur :

  • La suralimentation,
  • La consommation d’alcool pour vous détendre,
  • Le fait de fumer,
  • De prendre excessivement du poids,
  • D’avoir des insomnies et de l’anxiété, ce qui peut également avoir un effet sur votre santé cardiaque.

Quels sont les autres dysfonctionnements provoqués par une telle tension ?


Le stress n’est certainement pas bon pour le cœur, mais il entraîne également d’autres problèmes de santé.

Le stress chronique peut provoquer des troubles gastro-intestinaux, des douleurs chroniques et des changements d’humeur.

En plus des maladies cardiaques, le stress peut également augmenter le risque de développer d’autres problèmes de santé tels que le diabète de type 2, les reflux acides ou les dysfonctionnements sexuels.

Comment gérer son stress pour éviter les problèmes cardiaques ?


Les techniques visant à gérer l’excès de stress sont bénéfiques pour votre cœur, sachez-le !

Pour commencer, vous devez trouver un exutoire sain pour votre excès d’hormone, car oui, il faut éliminer cette vapeur ! L’exercice est un excellent moyen de brûler une partie de votre énergie de stress et de maintenir votre cœur en bonne santé.

Vous pouvez également éliminer la tension et l’adrénaline du stress (et aider votre cœur) en:

  • Adoptant une alimentation saine,
  • Limitant la caféine,
  • Évitant l’alcool et les cigarettes,
  • Dormant suffisamment,
  • Commençant votre journée par 20 minutes de méditation. Le fait de vous concentrer sur votre respiration et sur le silence qui vous entoure, peut réduire le niveau de stress et abaisser votre tension artérielle.

Conclusion

Il est possible d’améliorer à la fois votre stress et la santé de votre cœur en apportant quelques modifications à votre routine quotidienne.
Si malgré ces informations, le stress et l’angoisse prennent de plus en plus de place dans votre vie, n’hésitez pas à consulter nos l’accompagnement 100% offert que j’ai conçu pour vous !

à très bientôt,

Henri Hélias

Pourquoi le Syndrome de « l’Estomac Stressé » vous gâche la vie ?

Pourquoi le Syndrome de « l’Estomac Stressé » vous gâche la vie ?

comment le stress peut-il provoquer des douleurs à l'estomac ?

Avez-vous parfois l’impression d’avoir un nœud à l’estomac lorsque vous êtes inquiet ou stressé ?

Ressentez-vous une tension nerveuse qui vous donne des fourmillements dans les intestins ?

Si c’est le cas, sachez que vous n’êtes pas seul !

Parmi les symptômes les plus notables du stress, les douleurs à l’estomac sont en haut du classement.
Et d’ailleurs, sachez que l’expression bien connue « se faire du mauvais sang« , est liée au syndrome de l’estomac stressé.

Afin de comprendre au mieux les tenant et les aboutissants d’un tel syndrome, cet article abordera les causes, conséquences et moyens de vous sortir de cet inconfort.

Qu’est ce Qu’un Estomac stressé et nerveux (et comment savoir que vous en avez un) ?

Avoir l’estomac nerveux peut être un phénomène courant chez certaines personnes.
Néanmoins, selon les médecins et la science médicale, il ne s’agit pas d’un état officiel ou diagnostiqué par les professionnels.

La nervosité de l’estomac peut être liée à votre état émotionnel ou à votre santé mentale, à votre santé digestive ou intestinale, ou même à un mélange des deux.

Dans de rares cas, cela peut être le signe d’un problème plus grave.

L’estomac stressé peut également correspondre au fonctionnement naturel de votre système digestif en période de stress intense.

Les symptômes courants d’un estomac nerveux et stressé peuvent inclure:

  • Des fourmillements ou papillons dans l’estomac,
  • Sensation d’oppression, barattage, crampes, nœuds dans l’estomac,
  • Sentiment de nervosité ou d’anxiété,
  • Secousses, tremblements, contractions musculaires,
  • Des flatulences fréquentes,
  • Dérangement d’estomac, nausée,
  • Une indigestion ou sensation de satiété rapide en mangeant,
  • Chaleur, palpitations ou sensation de ballonnement au creux de l’estomac,
  • Une augmentation des mictions et des selles liquides.

Dans de rares cas, un estomac stressé peut affecter fortement les intestins.
Des mictions ou des selles fréquentes ou incontrôlées et parfois des bâillements ou des vomissements peuvent être le résultat d’un estomac assujetti à une forte tension, mais pas toujours.

Quel est le traitement préconisé ?

Un estomac stressé peut souvent être traité par des remèdes maison et naturels, ainsi que par des changements de mode de vie.

Les remèdes à base de plantes

Les herbes médicinales peuvent soulager l’estomac de certaines personnes au moment où les premiers symptômes de tourmente et de frayeur sont ressentis.

Si vous avez des nausées, la racine de gingembre peut réellement vous aider !

Mâchez un morceau de racine, buvez du thé au gingembre, mangez des bonbons au gingembre ou sirotez un soda au gingembre pour en profiter.

D’autres herbes, comme la menthe verte, la menthe poivrée, la lavande (voir notre article) ou la mélisse, sont également des antispasmodiques bien connus : ils peuvent arrêter les spasmes et le resserrement des muscles lisses qui provoquent les fourmillements, les flatulences, les crampes et les maux d’estomac.

Mangez une ou deux feuilles crues d’une plante vivante ou appréciez ces herbes dans un thé, peu importe, car les moyens de réduire vos crampes d’estomac sont multiples !

Pourquoi vous devez éviter la caféine ?


La caféine contenue dans le café peut alimenter la nervosité et l’anxiété, ce qui aggrave le mal que vous ressentez à l’estomac. De plus, le café stimule également les intestins, aggravant les symptômes intestinaux en cas de stress.

Attendez pour boire du café que vos intestins se calment, ou essayez des boissons moins stimulantes en remplaçant la caféine par le théine (thé vert ou thé oolong).

Pratiquer la respiration profonde et de pleine conscience


Le propre des exercice mentaux est de vous aider à vous concentrer sur votre respiration et à vous ramener vers le moment présent.

Ainsi, les respirations dites « profondes » (voir notre guide) peuvent être particulièrement utiles dans la gestion du stress et des angoisses.

Si vous aimez la méditation, ou si vous disposez d’autres astuces mentales qui vous calment, essayez-les, cela ne peut-être que bénéfique !

Pourquoi utiliser un diffuseur d’huile essentielle ?

Les encens à base de plantes, ou les huiles essentielles utilisées comme diffuseurs aromatiques, sont connus pour aider certaines personnes souffrant d’anxiété et de stress.

En effet, leur intérêt est de charger l’air des bienfaits inhérents aux huiles que vous utilisez.

Vous pouvez également achetez des produits contenant des plantes calmantes comme la camomille, la lavande, le vétiver ou la rose.

Pourquoi ressentez-vous de la nervosité dans votre estomac ?

Le plus souvent, vous aurez l’estomac nerveux et stressé parce que votre stress à circulé dans tout votre corps.

Cela peut arriver à tout le monde.

Le cerveau et l’intestin sont reliés par le nerf vague, l’un des plus grands nerfs du corps.
Ce nerf envoie des signaux du cerveau à l’intestin et vice versa, ce qui augmente l’irritabilité et l’irrégularité digestive en cas de panique et de stress aigu.

Si vous présentez régulièrement des symptômes de l’estomac stressé et surtout si vos symptômes s’aggravent progressivement, vous devez peut-être accorder plus d’attention à votre niveau de stress et à votre santé digestive.

Dans de rares cas, l’estomac angoissé ou stressé peut signaler un problème de santé sous-jacent. Si l’estomac stressé est une expérience courante chez vous, je vous conseil de consultez votre médecin.

Il vous aidera à écarter d’autres problèmes qui pourraient affecter votre estomac, comme par exemple :

  • Le syndrome du côlon irritable,
  • l’ulcère gastro-duodénal,
  • Une maladie inflammatoire de l’intestin,
  • Une maladie cœliaque,
  • Des troubles anxieux.

Comment puis-je éviter d’avoir ce syndrome ?

Certains traitements permettent de remédier rapidement à un estomac stressé. Toutefois, s’il s’agit d’un phénomène courant et gênant, voici quelques approches plus holistiques qui peuvent être utiles.

La gestion du stress

Un estomac nerveux et stressé pourrait signifier que vous êtes tout simplement dans un état de nervosité.

Subissez-vous beaucoup de stress ces derniers temps ?
Avez-vous un événement important, un entretien d’embauche ou une expérience éprouvante à venir ?

Il se peut que vous soyez simplement nerveux ponctuellement et que cette sensation passe avec le temps.

En revanche, si vous êtes confronté à des expériences stressantes chroniques et à de nombreux symptômes d’estomac nerveux chaque jour, il est essentiel de trouver du temps et des moyens pour gérer ce stress.

Votre estomac pourrait alors retrouver de l’apaisement.

Pourquoi devez-vous améliorer votre santé intestinale ?

Le syndrome de l’estomac stressé peut indiquer que vous souffrez d’un problème digestif. Cela peut également signifier que le niveau de stress et la santé digestive doivent être améliorés.

Avoir beaucoup d’indigestions, de ballonnements et de sensations d’acidité avec votre système digestif en sont des signes forts.

Essayez d’apporter des changements simples à votre régime alimentaire !

Par exemple, en consommant davantage d’aliments riches en fibres et en probiotiques, ou en prenant des compléments qui en contiennent pour plus de simplicité.

Néanmoins, je vous conseil de consultez votre médecin avant d’apporter des changements majeurs à votre régime alimentaire et de prendre des compléments alimentaire, surtout si vous prenez actuellement des médicaments.

Les bienfaits de l’exercice physique

Trouver un exutoire physique au stress et à l’angoisse peut réduire leur impact négatif sur le système digestif.
L’exercice physique, qu’il soit faible ou intense, agit comme un véritable anti-inflammatoire naturel.

Pour conclure

J’espère sincèrement que ces conseils vous apporteront de l’aide dans la gestion de votre stress.

Afin de déterminé si vos problèmes d’estomac sont lié ou non au stress que vous ressentez, nous pouvons vous aider à préparer votre prochain rendez-vous avec votre médecin.

Notre guide gratuit vous aidera à vous souvenir de ce que vous devez dire à votre médecin et vous donnera des indications sur les questions à poser.

Vous n’avez qu’à passer ce Quizz pour obtenir votre document 100% offert.

A très bientôt,

Henri Hélias

Comment le STRESS agit sur votre PERTE DE CHEVEUX ?

Comment le STRESS agit sur votre PERTE DE CHEVEUX ?

stress et perte de cheveux

Il est très courant que les cheveux changent de texture et d’épaisseur au cours de la vie.

Mais certaines fois, la perte de cheveux peut sembler excessive et anormale, indépendamment du changement de saison, ou d’une éventuelle carence en vitamines.

Cela ne vous facilitera pas forcément la tâche si vous êtes de ceux dont les cheveux semblent s’affiner de jour en jour.

Si vos cheveux s’éclaircissent ou tombent, vous êtes probablement impatient de savoir pourquoi, non ?

La chute de vos cheveux est-elle due au stress, à l’hérédité ou à un autre facteur ? La réponse peut-être « oui » dans les trois cas.

Voici les différentes typologies de perte de cheveux, afin que vous puissiez comprendre dans quel cas vous vous trouvez.

La perte naturelle des cheveux

Cela peut surprendre, mais nos cheveux ne sont pas censés rester indéfiniment dans votre cuir chevelu.
Il existe une durée de vie naturelle pour chaque mèche de cheveux, après laquelle elle tombe naturellement.

En fait, nous perdons environ 100 cheveux par jour, sur les 100 000 que contient le cuir chevelu moyen.

Il faut savoir que la vie d’un cheveu passe par 4 phases distinctes:

La phase anagène: C’est la phase de croissance des cheveux. Elle dure de deux à sept ans
La phase catagène: Il s’agit d’une courte phase de deux semaines qui se produit lorsque le follicule pileux commence à rétrécir.
La phase télogène: Il s’agit d’une phase de repos de trois mois.
Phase exogène: Cette phase se produit lorsque le follicule perd le cheveu et commence à repousser.

Si votre perte de cheveux a été déclenchée par le stress, la gestion de votre stress pourrait être la clé pour retrouver un rythme de croissance sain.

Il faut savoir que cette perte est due à plusieurs facteurs :

  • Le vieillissement : Après l’âge de 30 ans (et souvent avant), les hommes et les femmes commencent à perdre leurs cheveux, mais les hommes ont tendance à le faire plus rapidement,
  • La durée de vie : La durée de vie moyenne d’un cheveu est de 4,5 ans. Le cheveu va ensuite tomber et sera remplacé dans les 6 mois par un nouveau cheveu,
  • La coiffure : Le shampoing, le séchage et le brossage des cheveux peuvent provoquer la chute de quelques cheveux (ce que la plupart d’entre nous faisons régulièrement).

La perte héréditaire des cheveux

La perte des cheveux peut-être génétique et n’est pas due à une chute excessive de cheveux (comme beaucoup le pensent), mais à une quantité insuffisante de cheveux qui repoussent pour remplacer ceux qui ont été perdus.

Le résultat cependant, est le même : des lignes de cheveux fuyantes et la calvitie.

Il faut savoir que la calvitie héréditaire est associée à quelques facteurs :

  • L’âge : à 30 ans, un homme sur quatre est chauve ; à 60 ans, deux hommes sur trois sont chauves ou dégarnis,
  • Le sexe : La calvitie héréditaire est beaucoup plus fréquente chez les hommes que chez les femmes,
  • Hormones : La calvitie commune est associée à la testostérone ; les femmes qui en ont davantage dans leur organisme en vieillissant ont tendance à perdre (ou, techniquement, à ne pas faire repousser) davantage de cheveux.

    C’est également la raison pour laquelle les hommes sont plus nombreux à souffrir de calvitie.

Comment le stress peut provoquer la perte de vos cheveux ?

Vous avez peut-être entendu dire que le stress peut provoquer la perte des cheveux, et c’est vrai.

Alors que les deux premières causes de perte de cheveux sont génétiquement programmées, la perte de cheveux due au stress est peut être plus facilement contrôlée si la tension ressentie peut être gérée.

Un stress physique ou émotionnel excessif comme celui associé à une blessure, une maladie ou une opération, peut provoquer ces 2 types de chutes :

  • L’alopécie :
    Cette perte de cheveux induite par le stress, implique une attaque des follicules pileux par les globules blancs.
    Avec ce type de perte de cheveux, les cheveux tombent également en quelques semaines (généralement par plaques), mais cela peut concerner l’ensemble du cuir chevelu et même les poils du corps.
    Les cheveux peuvent repousser d’eux-mêmes, mais un traitement peut également être nécessaire,
  • Effluvium télogène :
    Dans ce type de perte de cheveux plus courant et moins grave, les cheveux cessent de pousser et restent en sommeil, pour tomber 2 ou 3 mois plus tard. Ils repoussent ensuite dans un délai de 6 à 9 mois.

Les autres facteurs responsables de la perte des cheveux

D’autres facteurs peuvent également provoquer une perte de cheveux (liste non exhaustive) :

  • La chimiothérapie,
  • Les changements hormonaux,
  • La maladie,
  • Les habitudes nerveuses,
  • La grossesse, l’accouchement et la prise de pilules contraceptives.


Si vos cheveux s’éclaircissent ou si vous souffrez de calvitie et que cela semble anormal (c’est-à-dire si vous êtes adolescent ou dans la vingtaine, si le motif est étrange, etc.), il est bon de consulter votre médecin afin d’en déterminer la cause.

En outre, si vous pensez que le stress est en cause, il est toujours bon de réduire le stress lié au mode de vie et de trouver des techniques d’adaptation efficaces pour le stress qui subsiste.

Les ressources suivantes peuvent notamment vous aider.

Apprendre à soulager son stress


Vous ne pouvez pas toujours empêcher le stress de survenir dans votre vie, mais vous pouvez souvent minimiser la quantité de stress que vous subissez, et lorsque vous réduisez le stress dans certains domaines, vous avez plus d’énergie pour gérer le la tension et la nervosité qui ne peut être évitées.

Ces techniques peuvent vous aider à éliminer le stress de votre vie lorsque cela est possible.

Carences et nutrition à surveiller


Une alimentation équilibrée et nutritive composée d’aliments complets est nécessaire à la santé de votre corps et de vos cheveux

S’il est important d’inclure toutes les vitamines essentielles dans une alimentation saine, certaines peuvent être vitales pour la croissance des cheveux :

  • La vitamine C: Cette vitamine est essentielle à la formation du collagène, le tissu conjonctif de la peau, que l’on retrouve dans les follicules pileux. Les aliments qui contiennent de la vitamine C sont les agrumes, le brocoli, les poivrons et les fraises.
  • Vitamine B: Ce complexe de nombreuses vitamines favorise un métabolisme sain, ainsi qu’une peau et des cheveux sains. Les vitamines B se trouvent dans des aliments comme les légumes à feuilles vertes, les haricots, les noix et les avocats.
  • La vitamine E: Cette vitamine contient de puissants antioxydants, qui peuvent contribuer à la santé du cuir chevelu. Les aliments riches en vitamine E sont les graines de tournesol, les épinards, l’huile d’olive, le brocoli et les crevettes.



Si vous ne consommez pas suffisamment de ces nutriments dans votre alimentation, parlez à votre médecin des compléments alimentaires.

Il pourra discuter de vos options et vous recommander le meilleur dosage.
Vous ne devez jamais ajouter des compléments alimentaires à votre routine sans la supervision de votre médecin.

Une bonne hydratation est également essentielle à une bonne santé générale, car chaque cellule de votre corps a besoin d’eau pour fonctionner correctement.

Les hommes devraient viser 15 tasses et demie d’eau par jour, et les femmes 11 tasses et demie. Cette quantité peut provenir des aliments, de l’eau et d’autres boissons.

Un objectif raisonnable est de boire 8 verres d’eau par jour, et de laisser le reste provenir de votre alimentation et d’autres boissons !

Soulager le stress rapidement (et sur le court terme)

Les solutions rapides pour soulager le stress ne sont pas seulement des « solutions de secours ».

Si vous pouvez inverser votre réponse à la tension sur le moment, vous pouvez minimiser votre expérience du stress chronique et sa récurrence au quotidien.

Il est utile d’avoir un plan de gestion du stress assez complet et les techniques qui agissent rapidement en sont un élément important.

Voici quelques techniques de soulagement du stress à action rapide que vous pourriez mettre en place :

Quels sont les habitude anti stress à avoir ?

Certaines habitudes sont très efficaces pour gérer le stress dans l’instant et renforcer la résistance aux éventuelles traumatismes et chocs à venir.

La clé est d’en faire une partie intégrante de votre vie, même lorsque vous ne vous sentez pas accablé par la peur.

Voici quelques moyens d’atténuer le stress qui peuvent améliorer votre capacité à le gérer :

Conclusion

J’espère sincèrement que ces conseils ont pu vous aider à cerner les causes de votre perte de cheveux.
Si malgré tout, le stress et l’angoisse prennent de plus en plus de place dans votre vie, n’hésitez pas à consulter mes accompagnements avancés ici.

à très bientôt,

Henri Hélias

Comment Réduire les symptômes de DIARRHÉE liée au STRESS ?

Comment Réduire les symptômes de DIARRHÉE liée au STRESS ?

le stress cause la diarrhée

Les médecins et les chercheurs ont établi un lien étroit entre le stress qu’une personne ressent dans son esprit et ses effets sur son corps, notamment sur l’estomac et les intestins.

Le corps est naturellement « câblé » pour répondre au stress et à une charge émotionnelle importante.

Lorsque vous vous sentez anxieux, votre cerveau envoie des signaux à votre corps via le système nerveux sympathique.

C’est ce qu’on appelle la réaction de lutte ou de fuite: votre cœur s’accélère, vous vous sentez plus alerte et vos muscles se tendent, prêts à l’action.

Toutefois, cette réaction est biologiquement destinée à aider une personne à fuir quelqu’un ou quelque chose qui la poursuit, et non à faire face aux facteurs de stress quotidiens que sont le travail, les échéances, les obligations familiales, l’argent, etc.

Si votre stress entraîne des troubles gastro-intestinaux, y compris la diarrhée, vous pouvez prendre certaines mesures pour vous sentir mieux et cet article est fait pour ça !

Quel est le lien entre le stress et la diarrhée ?

Depuis des décennies, les médecins effectuent des recherches sur la façon dont le stress peut provoquer la diarrhée.

L’une des études les plus célèbres a été réalisée par T.P Almy et M. Tulin à la fin des années 1940. Ces médecins ont utilisé des instruments spéciaux pour mesurer la contraction du côlon dans des situations de tension et de frayeur, comme dans la circulation automobile ou lors de l’exécution de tâches mentalement exigeantes et stressantes.

Les médecins ont même affirmé aux participants de l’étude qu’ils avaient un cancer du côlon (ce qui n’est pas vraiment éthique, nous sommes d’accord) afin de mesurer leur réaction intestinale.

Ils ont découvert ce que de nombreuses personnes stressées savent déjà : Les situations stressantes peuvent entraîner des crampes intestinales et des inflammations, puis à des diarrhées.

Heureusement, grâce aux progrès de la recherche et de la technologie, les médecins sont aujourd’hui en mesure de déterminer avec plus de précision la manière dont notre cerveau agit sur nos intestins.

Les chercheurs ont découvert que l’estomac et les intestins possèdent en fait ce que l’on peut considérer comme leur propre système nerveux, à savoir le système nerveux entérique.
Ce système nerveux réagit aux hormones de stress que le corps libère (adrénaline, cortisol…)

Le stress déclenche la libération d’hormones qui signalent au système entérique de ralentir la motilité, ou le mouvement, de l’estomac et de l’intestin grêle. Les médecins appellent ces hormones « facteurs de libération de la corticotrophine » (FLC).

Cependant, ces mêmes hormones déclenchent un mouvement plus important dans le gros intestin. Il pourrait s’agir d’une réaction de l’organisme pour tenter d’éliminer les toxines potentiellement dangereuses présentes dans le corps. Mais cela a aussi pour effet de vous inciter à aller aux toilettes et pourrait entraîner une diarrhée.

Quels sont les autres symptômes associés des afflictions liée au stress ?

La plupart des personnes peuvent ressentir les effets du stress de différentes manières.
Certains ressentent toujours des maux d’estomac ou des crampes abdominales. D’autres présentent des symptômes différents.

Il peut s’agir par exemple de :

stress et diarrhée

  • La perte d’appétit,
  • De difficultés à s’endormir,
  • D’une fatigue excessive,
  • Un système immunitaire affaibli,
  • De faibles niveaux d’énergie,
  • Une perte de poids.


Le stress chronique peut causer des problèmes de santé graves et à long terme, tels que:

symptômes de stress chronique

  • Les maladies cardiaques,
  • L’hypertension artérielle,
  • Le diabète.

En savoir plus sur les troubles intestinaux qui en résultes

Le stress peut avoir un impact particulier sur les personnes atteintes du syndrome du côlon irritable (SCI). Les chercheurs ont découvert que le côlon des personnes atteintes du SCI est plus sensible à une surcharge de stress.

En effet, leurs intestins semblent réagir plus rapidement et plus fortement à la pression liée au stress qu’une personne qui ne souffre pas du SCI.

Il faut savoir que les recherches estiment que 50 à 90 % des personnes recevants un traitement pour le SCI souffrent également d’anxiété, d’angoisse ou de dépression !
Les personnes atteintes du SCI ont d’ailleurs souvent intérêt à prendre des médicaments et des traitements pour réduire, dans un premier temps, leurs angoisses et leurs peurs.

Le stress peut également avoir un effet profond sur les personnes atteintes de maladies inflammatoires de l’intestin (MII) telles que la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse.
Comme ces maladies peuvent endommager les intestins, il est important d’éviter les poussées de stress dans la mesure du possible.

Comment les médecins peuvent-ils traiter la diarrhée ?

La plupart des traitements de la diarrhée liée au stress consistent à identifier et à traiter les facteurs de stress sous-jacents :

  • Évitez les aliments qui peuvent contribuer davantage à la diarrhée et à l’irritabilité digestive.
    Sachez que les produits laitiers, les boissons gazeuses et les boissons caféinées en sont des exemples.
  • Reconnaissez les sources et les signes de stress. En effet, si vous avez un épisode de diarrhée, réfléchissez à ce que vous faisiez avant l’épisode qui a déclenché le stress.
  • Fixez vos objectifs et définissez ce qui est important dans votre vie.
    Déterminez si vous consacrez du temps à des activités qui ne sont pas aussi importantes. En éliminant ces choses, vous pourrez probablement augmenter votre temps de relaxation et réduire le stress.
  • Utilisez tout votre temps libre pour vous adonner à une activité relaxante.
    Par exemple, la méditation, le tai-chi, la tenue d’un journal de bord, le yoga, l’écoute de musique ou la lecture.

Une personne peut temporairement envisager de prendre des médicaments antispasmodiques pour réduire la probabilité que la diarrhée survienne.
Ces médicaments traitent les spasmes musculaires.
Néanmoins, ils ne traitent pas le stress sous-jacent qui est à l’origine de la diarrhée.

En plus de ces traitements, de nombreuses personnes peuvent bénéficier de conseils pour les aider à identifier de nouvelles façons de mieux gérer le stress.
Parfois, le fait de consulter un professionnel peut aider une personne à identifier les schémas de stress dans sa vie.
Un médecin peut également recommander des techniques permettant de mieux réagir au stress et à l’anxiété.

Conclusion: à partir de quand est-il nécessaire de consulter son Médecin ?

Le stress peut être accablant. Il est important de demander du soutien si vous en avez besoin. Je vous conseille de consultez votre médecin si :

  • Vous consommez des substances, comme de l’alcool ou des drogues, pour faire face au stress,
  • Vous avez des pensées d’automutilation,
  • Vos épisodes de diarrhée liés au stress ressemblent plus à la norme qu’à l’exception,
  • Les traitements à domicile que vous essayez ne fonctionnent pas.

Si quelque chose vous semble anormal ou affecte votre vie quotidienne, parlez-en à votre médecin et consultez nos accompagnements. Des solutions existent, et elles peuvent prévenir ce problème.

Prenez soin de vous,

Henri Hélias

Comment Savoir si son Niveau de Stress est Trop Haut ?

Comment Savoir si son Niveau de Stress est Trop Haut ?

Niveau de stress

Il s’agit peut-être de votre patron exigeant, de l’impasse du matin ou de problèmes relationnels avec un ami ou un membre de la famille !

Quelle qu’en soit la cause, il est probable que vous subissez un certain niveau de stress au quotidien.

Mais si un certain stress quotidien est normal (et peut même être une bonne chose s’il vous motive), un stress chronique et envahissant peut avoir un impact négatif sur votre bien-être physique, mental et émotionnel.

Savoir repérer les signes et les symptômes d’un stress excessif peut vous aider à rester conscient et à traiter les problèmes avant qu’ils ne nuisent à votre santé !

Quels sont les symptômes physiques d’un niveau de stress excessif ?

Vous êtes peut-être excessivement stressé sans même le savoir.

En effet, vous avez peut-être certains symptômes physiques et vous les attribuez à une maladie ou à un autre problème.
Mais la vérité est que le stress lui-même peut causer des problèmes dans vos organes, vos tissus et à peu près l’ensemble de votre système nerveux.

Selon la façon dont vous gérez le stress, vous pouvez avoir des symptômes qui affectent tout, de vos hormones à votre cœur, et plus encore.

Voici quelques-uns des signes physiques qui indiquent que votre niveau de stress est trop élevé :

niveau de stress élevé

  • Douleurs ou tensions dans la tête, la poitrine, l’estomac ou les muscles.
    Vos muscles ont tendance à se tendre lorsque vous êtes stressé, ce qui, à la longue, peut provoquer des maux de tête, des migraines ou des problèmes musculo-squelettiques,
  • Des problèmes digestifs… Il peut s’agir de diarrhée, de constipation, de nausées ou de vomissements.
    Le stress peut affecter la vitesse à laquelle les aliments passent dans votre système et la façon dont vos intestins absorbent les nutriments,
  • Des problèmes de fertilité : Le stress peut entraîner des changements dans votre libido, des problèmes de règles irrégulières ou douloureuses chez les femmes, ou l’impuissance et des problèmes de production de sperme chez les hommes.
    Que vous soyez un homme ou une femme, vous pouvez également ressentir une baisse du désir sexuel lorsque vous êtes trop stressé,
  • Modifications de votre rythme cardiaque et de votre pression artérielle:
    Lorsque vous êtes submergé par le stress, votre corps passe en mode lutte ou fuite, ce qui déclenche la libération par vos glandes surrénales des hormones de type cortisol et adrénaline.
    Celles-ci peuvent accélérer les battements de votre cœur et faire monter votre tension artérielle.
    Cela se produit généralement lorsqu’il y a un facteur de stress momentané, et les effets passent une fois qu’il est passé.
    Par exemple, votre cœur peut s’emballer si vous êtes en retard à une réunion, mais il se calme une fois sur place.

    Toutefois, à la longue, un trop grand nombre d’épisodes de ce type de stress aigu peut provoquer une inflammation des artères, ce qui peut contribuer à un risque augmenté de crise cardiaque.

Quels sont les symptômes mentaux et émotionnels ?

Le stress peut également affecter votre façon de penser et de vous sentir, ce qui vous empêche de vous acquitter de vos responsabilités habituelles et de prendre des décisions rationnelles.

Dans certains cas, ce type de stress peut avoir d’autres répercussions sur le comportement, et certaines personnes se tournent vers la drogue, l’alcool, le tabac ou d’autres substances nocives pour faire face à leurs sentiments.

Un stress excessif peut également affecter votre appétit, vous amenant à manger plus ou moins que d’habitude, et il peut affecter ou éliminer votre motivation à faire de l’exercice et à rester en forme.

De plus, les sentiments que vous ressentez lorsque vous êtes stressé peuvent vous donner envie de vous retirer de vos amis et de votre famille et de vous isoler.

Voici quelques-uns des signes psychologiques et émotionnels qui indiquent que vous êtes stressé :

  • Dépression ou anxiété,
  • Colère, irritabilité ou agitation,
  • Sentiment d’accablement, de démotivation ou de manque de concentration,
  • Difficulté à dormir ou sommeil excessif,
  • Pensées erratiques ou inquiétude constante,
  • Problèmes de mémoire,
  • Prise de mauvaises décisions.

Comment obtenir de l’aide ?

Si vous luttez contre le stress et ne savez pas comment y faire face, vous pouvez demander l’aide d’un spécialiste.

Votre médecin traitant peut être un bon point de départ.

En effet, il peut vous aider à déterminer si les signes et symptômes que vous ressentez sont dus à un problème médical ou à un trouble anxieux.

Vous pouvez également accéder à de nombreux outils sur le portail grand éveil, en recevant notre guide de survie ou en suivant un accompagnement.

Quels sont les critères du besoin d’aide ?

  • Votre rendement au travail ou à l’école en souffre,
  • Vous consommez de l’alcool, des drogues ou du tabac pour gérer votre stress,
  • Vos habitudes alimentaires ou de sommeil changent de manière significative,
  • Vous vous comportez de manière dangereuse pour vous-même, notamment en vous auto-mutilant,
  • Vous avez des peurs irrationnelles et de l’anxiété,
  • Vous avez du mal à assumer vos responsabilités quotidiennes,
  • Vous vous éloignez de vos amis et de votre famille,
  • Vous pensez au suicide ou à faire du mal à d’autres personnes.

En conclusion

J’espère sincèrement que ces informations ont pu vous aider !
Si malgré tout, le stress prend de plus en plus de place dans votre vie, j’ai conçu un accompagnement 100% offert ainsi qu’un Test pour déterminer vos niveaux de stress et d’angoisse.

Prenez bien soin de vous et à bientôt,

Henri Hélias