[Anxiété et Angoisse] Une habitude que vous devez stopper MAINTENANT

[Anxiété et Angoisse] Une habitude que vous devez stopper MAINTENANT

Je me souviens d’une période de mon trouble anxieux où tout tournait autour de mon anxiété et du stress, et où je me suis construit ce que j’appel une habitude ou une « routine » d’anxiété inutile.

Comme une ombre qui ne partait jamais, même lorsque le soleil se couchait, l’anxiété et l’angoisse étaient mes meilleurs amis et en même temps mes pires ennemis.

Meilleurs amis parce que j’avais un besoin inconscient de les garder en vie et autour de moi, ennemis parce que ces symptômes de peur et d’accablement m’empêchaient de vivre la vie telle qu’elle était réellement !

J’y ai pensé, j’en ai parlé, je me suis comporté selon ces symptômes, j’étais littéralement devenu l’anxiété et l’angoisse permanente, pourrais-je dire.

C’est pourquoi les mots « vous êtes plus que l’anxiété et l’angoisse » doivent être compris plus profondément.
Car sous l’identité du sentiment d’être, l’anxiété et l’angoisse se cachent dans tous les symptômes tels que :

  • Le catastrophisme,
  • Une fixation et l’obsession constante sur un sentiment, une pensée ou une personne,
  • Une réduction significative du cercle social,
  • la peur constante et irrationnelle de ce qui pourrait se produire.

Et bien plus….

La chose importante à comprendre en ce qui concerne ces routines d’anxiété et d’angoisse, c’ est la nécessité de profiter à 100% du moment où l’ombre n’est pas présente, avant-même d’entreprendre une démarche de guérison.

Trop de personnes reviennent à la familiarité et tournent leur attention vers ce qui pourrait mal tourner au lieu de renforcer leur connexion à cet instant présent, qui est tellement précieux !

La souffrance est une option, et elle le sera toujours

Néanmoins, il est difficile de le comprendre lorsque celle-ci est devenue habituelle. La souffrance est une dépendance, un désir satisfait par l’enfant intérieur qui cherche à préserver ce qu’il croit être vrai.

L’enfant intérieur et l’esprit adulte sont deux énergies distinctes avec deux systèmes de croyance distincts, la question est de savoir lequel mène la danse.

La seule chose que vous devez faire aujourd’hui est de reconnaître ces habitude d’anxiété et d’affliction, si elles sont bien présentes.

L’anxiété et l’angoisse sont-elles finalement, les principaux centres d’intérêts dans tout ce que vous faites au cours de vos journées, et ressentez-vous le besoin de leur demander la permission de sortir temporairement de votre zone de confort ?

Ce sont ces moments de clarté qui vous permettront de passer à la phase suivante de votre voyage de guérison de l’anxiété et de l’angoisse.

Ce sont les choses dont nous devons rester conscients pour aller de l’avant et agir en conséquence.

En conclusion

j’espère réellement que ces informations vous serons utiles afin de vous rendre compte que vous êtes plus que l’angoisse et l’anxiété que vous ressentez aujourd’hui !

Si malgré ces conseils, les symptômes de stress, d’angoisse et d’anxiété prennent le pas sur votre qualité de vie, n’hésitez pas à consulter nos accompagnements avancés.

à très bientôt,

Henri Hélias

[Anxiété, Stress et Angoisse] l’Hypnothérapie, Comment ça marche ?

[Anxiété, Stress et Angoisse] l’Hypnothérapie, Comment ça marche ?

l'hypnothérapie pour traiter l'anxiété

Lorsque une personne pense à l’hypnothérapie pour traiter son anxiété, elle pense souvent à un hypnotiseur avec son lot d’à priori (vu la plupart du temps à la télévision) : faire marcher les gens comme des poulets, les faire crier comme des animaux etc.


C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles l’hypnose peut avoir mauvaise presse…


Bien que cela puisse être divertissant pour l’observateur, l’hypnothérapie occupe une place très importante dans la pratique de la guérison de l’anxiété, du stress et de l’angoisse.

C’est donc pour cela que je souhaite que vous vous familiarisiez avec le terme « facteur critique« , qui est le gardien malicieux maintenant vos anciennes croyances d’enfance et votre identité anxieuse actuelle.

La logique ne nous aide pas à envoyer balader ce facteur critique qui peut pourrir la vie de tant d’individus.
C’est pour cela que j’ai écrit c et article afin d’y voir plus clair !

L’hypnothérapie peut contourner le facteur critique, juste assez longtemps pour envoyer un signal clair de sécurité au corps !

L’hypnothérapie est une technique qui aide une personne à entrer en transe, également appelée « état de conscience modifié« . Lorsqu’une personne est en état d’hypnose, elle bénéficie d’une meilleure concentration, d’une plus grande clarté de pensée et d’une relaxation profonde.

Cette pratique a trouvé un immense intérêt dans l’amélioration de la santé, notamment dans la lutte contre la dépendance, le traitement de la peau, les troubles du sommeil, la perte de poids, les problèmes digestifs, la dépression, etc.

L’un des avantages profonds de l’hypnothérapie vise à soulager avant tout l’anxiété et le stress.

L’hypnothérapie commence par une conversation avec le patient, pour effectuer un transfère lentement dans un état profond de relaxation.
Cet état de relaxation est une réponse naturelle à ce que l’on appelle une induction, et chacun d’entre nous en fait régulièrement l’expérience lorsque nous sommes sur le point de dormir.

Nous parlons de ce moment précis où nous sommes sur le point de dormir, mais où nous sommes encore conscients de ce qui se passe autour de nous.

Cependant, il existe différents degrés d’hypnothérapie, du sentiment le plus léger aux états les plus profonds qui augmentent notre connexion à notre subconscient.

L’hypnose est un moyen créatif, relaxant, agréable et revigorant de guérir des problèmes émotionnels profondément enracinés.

Enfin, l’hypnothérapie a aidé les personnes à mieux se concentrer, à se débarrasser de l’anxiété, de la peur et d’une frayeur accablante et à aller de l’avant avec une vie plus riche et pleine de ressources !

Tout cela, en laissant derrière eux des éléments dissuasifs tels que les peurs, les phobies, la dépendance, l’angoisse, les symptômes dépressifs et d’autres conditions désagréables qui nuisent à notre productivité.

En prime, l’hypnose peut également réduire l’anxiété et le stress avant une procédure médicale !



Le fonctionnement de cette méthode sur les troubles mentaux

Au niveau du rapport entre l’anxiété et le stress

L’hypnothérapie pour traiter l’anxiété vous amène à un état de relaxation profonde, ce qui signifie que vous êtes libéré du stress et des pensées envahissantes.

Un bon hypnothérapeute vous montre comment induire ou susciter cet état naturellement par vous-même, afin que vous ayez un contrôle proactif des pensées négatives et anxieuses.

Au niveau du rapport entre l’anxiété et l’insomnie

Le manque de sommeil et l’incapacité à dormir sont des signes identifiables de l’anxiété et de l’angoisse nocturne.
Le plus souvent, les personnes souffrants d’anxiété font également des terreurs nocturnes et des cauchemars en raison de pensées contradictoires dans leur subconscient.
L’hypnose a été utilisée comme une intervention positive pour favoriser un sommeil réparateur et adéquat, ce qui a des effets bénéfiques sur votre santé générale.

Concernant le stress post traumatique

Le stress post traumatique est un trouble associé à des événements traumatiques ou stressants de la vie, que l’on peut également qualifier d’expériences négatives.
Dans le cas du SPT, un souvenir traumatique peut s’enchevêtrer et rester logé dans le subconscient (et le corps).
Parmi les symptômes, citons une forte anxiété, des crises de panique, des troubles du sommeil, un comportement irritable ou agressif, des sautes d’humeur, etc.

L’hypnothérapie aide les personnes souffrant de SPT à se débarrasser de l’anxiété et d’autres symptômes grâce à la relaxation, au travail de régression, à l’identification des déclencheurs et au fait de les considérer plutôt comme des défis, et à la thérapie par l’aversion.

La thérapie par l’aversion fonctionne conjointement avec la relaxation et l’identification des déclencheurs. Grâce à l’hypnothérapie, une personne imagine de façon vivante le ou les stimuli à l’origine de son état émotionnel négatif du moment et recadre l’expérience, ce qui lui permet de reconstruire cette vieille relation brisée.

Le rapport entre anxiété et crise de panique

Les épisodes extrêmes d’anxiété se manifestent sous la forme de crises de panique.


L’hypnothérapie, par le biais de l’imagerie guidée et de la relaxation, permet d’apaiser ces peurs, cette appréhension et cette anxiété.

L’hypnothérapeute aide le client à rester détendu et à prendre conscience de ses attaques de panique, de l’évolution de ses émotions, des symptômes physiques tels que les tremblements, la crispation de la mâchoire, les battements de cœur, etc.

Ensuite, l’hypnothérapeute utilisera des mots apaisants pour aider le patient à se sentir calme, afin que, face à une telle situation, il reste serein et concentré.

L’hypnothérapeute cherchera également à intégrer de nouveaux programmes dans le système corps-esprit qui permettront de considérer l’anxiété et la panique comme de l’énergie neutre et non comme quelque chose de catastrophique.

Le fonctionnement de l’hypnothérapie sur l’angoisse

Lorsqu’une personne rencontre un hypnothérapeute pour discuter de son angoisse, ce dernier cherche à établir une relation de confiance entre lui et son patient.
L’hypnothérapie n’étant pas un état familier pour les personnes souffrant d’angoisse notamment chronique, elles parviendront rapidement à se sentir en confiance au sein du cabinet, abandonnant ainsi leur besoin de certitude et le contrôle pour lequel elles se battent.

Ensuite, l’hypnothérapeute travaillera sur un mélange d’imagination, d’exploration et de suggestion pour résoudre le problème.

Une fois le patient placé dans un état d’esprit détendu, l’hypnothérapeute l’encourage à utiliser des images positives, à se voir comme une personne capable d’évaluer la situation avec confiance et de résoudre le problème avec calme.

L’hypnothérapeute peut également encourager le client à explorer plus profondément son subconscient et à penser à des situations similaires qui sont liées à la détresse actuelle.
À l’aide de la suggestion et éventuellement de l’engagement somatique, l’hypnothérapeute aide le patient à comprendre que le stress et l’anxiété ne peuvent que compliquer les problèmes.

Il faut donc garder l’esprit clair pour résoudre tous les problèmes de la vie.

Un état d’esprit de transe est impératif pour tirer pleinement parti de cette pratique

Combien de temps doit durer une session d’hypnose pour traiter l’anxiété ?

Une séance d’hypnose typique peut durer de 60 à 90 minutes. Cela dépend de la compréhension et de la discrétion du thérapeute, mais pour une affection typique comme le SPT, les séances peuvent prendre la forme de deux ou trois séances par semaine.

Les séances peuvent s’étaler sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois selon l’ancrage du stress post traumatique.

Concernant les bénéfices sur le long terme du traitement des symptômes de peur, de panique et d’accablement par l’hypnose

Des séances répétées d’hypnothérapie pour traiter l’anxiété, le stress et l’angoisse aident à reconditionner votre subconscient, le rendant suffisamment puissant pour combattre les pensées négatives et les sentiments anxieux.
En fait, ces séances peuvent vous rendre suffisamment sûr(e) de vous et calme pour relever n’importe quel défi.

Il est important de changer nos schémas de pensée, pour passer du négatif et de la nervosité au positif et à l’ingéniosité.

La base de ce changement est que votre esprit doit être détendu et calme. Une fois le calme revenu, l’hypnothérapeute se concentre sur les comportements que vous souhaitez changer.

Des mots d’encouragement comme « Vous n’êtes plus anxieux » et des suggestions comme « si vous vous sentez anxieux, faites une pause, respirez profondément et sentez une bouffée d’énergie vous traverser » sont couramment utilisés.

L’hypnothérapeute discute également des intuitions et des progrès du client à la fin de chaque séance. L’anxiété peut également donner lieu à des problèmes physiologiques tels que le syndrome du côlon irritable, l’acidité, les fluctuations de la pression sanguine, etc.
Sur le long terme, l’hypnose vous aide non seulement à vous débarrasser du problème essentiel, à savoir l’anxiété, mais aussi de ses effets physiologiques.

En conclusion

J’espère sincèrement vous avoir apporter des informations utiles et concrètes au sujet de l’hypnothérapie !

Si, malgré tout, vous sentez que le stress, l’angoisse et l’anxiété envahissent peu à peu votre vie, n’hésitez pas à consulter nos accompagnement avancer ici 🙂

à très bientôt,

Henri Hélias